Tenir un gîte : comment se démarquer ?

Accueil » Conseils » Tenir un gîte : comment se démarquer ?

Sur le marché de la location saisonnière, les acteurs sont nombreux et se multiplient depuis quelques années. Les sites de locations saisonnières tout autant que les nouveaux hébergeurs profitent de l’engouement de l’hébergement chez l’habitant pour proposer des offres attractives. Dans un contexte multi concurrentiel, l’enjeu est de se démarquer pour attirer les vacanciers et exceller dans son activité. Mais, comment tenir un gîte ou des chambres d’hôte(s) défiant la concurrence ? Quelles sont les choses à savoir, les tendances du marché, ce qui se fait et surtout ce qui plaît ?

Vous trouverez des éléments de réponses à vos questions dans cet article.

1- Se démarquer avec son hébergement

La première chose à faire : miser sur son hébergement ! Entre la rénovation, l’aménagement, l’accessibilité… nombreuses sont les actions pour distinguer son gîte ou sa maison d’hôte(s) des autres locations saisonnières.

👉 Les travaux de rénovation

On dit souvent que la première impression est la bonne. Il est donc important de mettre le vacancier dans un bon état d’esprit dès le début de son séjour. En ce sens, si votre hébergement nécessite un rafraîchissement ou des travaux plus importants, il est nécessaire d’y remédier et de l’adapter aux tendances actuelles.

💡INSPIRATION

Si votre bien est une vieille bâtisse, la mise en valeur de l’ancien est une tendance de rénovation très appréciée : mettre en valeur des poutres apparentes de la maison, exploiter une cheminée si il y a, associer l’ancien et le moderne…

👉 Tenir un gîte et faire des aménagements plus conséquents

« C’était vraiment super, tout se dont on avait besoin était sur place et les enfants avaient plein de jeux et d’occupations à disposition ! » C’est ce que vous voulez entendre de vos futurs vacanciers lorsque vous tenez un gîte : bien équiper son gîte ou sa chambre d’hôtes est une condition de succès non négligeable. Aménagez votre gîte ou votre maison d’hôtes de sorte à répondre aux envies de vos vacanciers. Les équipements de cette sorte font partie des critères recherchés par les vacanciers.

Mettez-vous à la place de vos clients : entre amis, rien ne vaut une partie de pétanque à la fin de la journée et ils apprécieront trouver sur place un terrain aménagé pour jouer. Votre hébergement est proche des pistes cyclables ? Proposez des vélos ! Vous proposez un gîte avec un grand jardin ? Proposez des infrastructures pour en profiter (balançoire, terrasse aménagée, parasols, hamacs…. ). Les autres équipements tels qu’un terrain de pétanque, une table de ping pong, des jeux de plein air à disposition sont aussi très appréciés une fois sur place. Equiper son gîte ou sa maison d’hôtes d’une piscine ou d’un spa est indéniablement un atout pour les vacanciers, surtout si vous habitez dans une région avec de belles météos. Tous ces équipements vous permettent de vous démarquer, de renforcer la satisfaction de vos clients et également d’ajuster votre tarification pour mieux vivre de votre gîte ou de votre maison d’hôtes.

Il est parfois délicat de prendre du recul sur son bien et d’analyser ses atouts ou faiblesses par rapport aux autres locations saisonnières de votre secteur. C’est pourquoi il est toujours très utile de se faire accompagner par quelqu’un qui connaît parfaitement le marché et les attentes des vacanciers sur votre département afin d’ouvrir un hébergement de qualité.

👉 Tenir un gîte accessible aux personnes à mobilité réduite

Bien que la démarche tende à se démocratiser, encore trop peu d’hébergements touristiques sont rendus accessibles aux personnes à mobilité réduite : selon les statistiques officielles, seulement 1152 meublés de tourisme sont référencés avec le label Tourisme et Handicap sur toute la France. Pourtant, ces personnes aspirent à voyager et elles représentent un segment de clientèle mal connu bien que conséquent.

Lorsque vous tenez un gîte ou une maison d’hôtes, plusieurs niveaux d’aménagement peuvent être réalisés pour faciliter l’accès aux personnes souffrants de handicaps, quelqu’en soit le type (mental, visuel, auditif et moteur) : il peut s’agir par exemple de l’aménagement des portes pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite, ou de vérifier qu’un cheminement extérieur n’est glissant pour les personnes malvoyantes. 

Pour rendre votre hébergement accessible et aller plus loin dans cette démarche, vous pouvez également labelliser votre hébergement selon le cahier des charges de Tourisme & Handicap, la seule marque d’Etat attribuée aux professionnels du tourisme engagés pour l’accessibilité aux loisirs et aux vacances.

👉 Créer un gîte avec une thématique de séjour

Tenir un gîte insolite

Les séjours à thème ne manquent pas et ils attirent. En effet, dormir dans un lieu insolite est devenu courant et à la mode, tout comme séjourner dans un hébergement dédié au bien-être. Tenir un gîte insolite tel qu’un gîte roulotte ou un gîte perché dans les arbres peut créer une vraie différence ! Il faut avoir en tête que les hébergements insolites se multiplient depuis quelques années et qu’il faut réussir à proposer une offre différente de l’existant et réellement qualitative : un tapis de sol dans une cabane mal aménagée ne suffira pas à vous démarquer ! Les gîtes insolites méritent également un entretien régulier et des normes de sécurité sont obligatoires.

Proposer un hébergement acceptant les animaux

Pensez également aux petits plus qui feront la différence : les propriétaires d’animaux domestiques le disent souvent : il est délicat de trouver une location qui accepte les animaux. Faire ce choix est donc un atout à tirer pour défier la concurrence sans mauvaise répercussion pour votre logement. En effet, avec quelques consignes données en amont à vos hôtes, le séjour ne pourra que bien se passer. L’accueil des animaux augmente le nombre de semaines louées sur une année. En Loire-Atlantique, presque 30% des hébergements labellisés Gîtes de France® acceptent les animaux.

Ouvrir un écogîte ou un hébergement éco-responsable

L’écologie est devenu un paramètre important dans le choix d’hébergement pour beaucoup de personnes. Avoir un gîte pleinement intégré dans son environnement peut être un critère différenciant. Les premiers critères des écogîtes sont l’attention particulière portée aux économies d’énergie (ampoules à basse consommation, utilisation des énergies renouvelables telles que le solaire, le bois, l’hydroélectrique) et la gestion des ressources en eau (récupération de l’eau de pluie, limitation des consommations). On retrouve également la gestion des déchets (tri sélectif, compostage) et la sensibilisation des hôtes au respect de l’environnement et à sa protection.

2- Se démarquer en apportant un plus avec sa personnalité d’hôte

En complément du gîte, ce que vous apportez en tant qu’hébergeur est tout aussi important : un vacancier qui choisit de séjourner chez l’habitant est demandeur du côté humain. Tenir un gîte passe également par la qualité de l’accueil que vous porterez aux hôtes.

👉 Être ouvert aux vacanciers et écouter leurs besoins

Les gestes d’accueil sont toujours appréciés à l’arrivée du vacancier mais aussi tout au long du séjour. Par exemple, le fait d’offrir un panier à l’arrivée contenant des spécialités locales est un geste qui fait plaisir. Vous pouvez aussi laisser des produits d’hygiène à la disposition des vacanciers, le kit minimum nécessaire pour un séjour (savon, shampoing, crème…). Un livret d’accueil avec les éléments importants est aussi une bonne idée et permet d’éviter trop de questions par la suite. Il est important d’être à la disposition du vacancier sans pour autant être trop intrusif. Il faut se rendre disponible si besoin. Les vacanciers sont friands de conseils pour que leur séjour se passe au mieux, tant au niveau de votre hébergement (fonctionnement des équipements, informations essentielles) qu’au niveau du territoire (documentation touristique, lieux importants à proximité etc.).

👉 Maîtriser plusieurs langues

Tenir un gîte, c’est aussi s’adapter à la clientèle que l’on reçoit. Il est toujours agréable pour un touriste étranger de pouvoir communiquer facilement avec l’hébergeur. Le but n’étant pas de maîtriser toutes les langues mais l’anglais est déjà une bonne base. En tant que troisième langue la plus parlée à travers le monde, il est fort probable que les touristes étrangers que vous recevrez ont des notions en anglais si ce n’est pas leur langue maternelle. Il faut aussi veiller à ce que vos annonces et les indications papier que vous laissez dans l’hébergement soient traduites.

👉 Proposer des expériences

Souvent en quête de nouvelles expériences, les hôtes apprécient de pouvoir partager vos centres d’intérêts, vos passions. On parle de plus en plus de tourisme expérientiel, qui se définit comme une forme de tourisme visant à faire vivre aux gens une expérience intime, unique et différente où la destination passe au second plan et où le protagoniste devient l’individu. Par exemple, si vous avez une ferme, faites la visiter. Si vous aimez les plantes aromatiques, présentez votre jardin et proposez aux vacanciers de goûter. Le tourisme expérientiel se définit également par sa capacité à mobiliser les 5 sens des visiteurs, qui vivent alors un moment plus immersif. Et si ce n’est pas vous qui réalisez réellement cette expérience car vous ne pouvez pas vous libérer, redirigez vos vacanciers vers un prestataire de confiance ou, mieux encore, un voisin ou un ami.

3 – Promouvoir son gîte ou sa maison d’hôtes

Enfin, profiter de la puissance du web pour vous démarquer et pour créer une vitrine à votre hébergement. Tenir un gîte implique une présence digitale si l’on souhaite se faire connaître.

👉 Être présent sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont des lieux idéaux pour échanger avec les internautes mais également pour trouver des sources d’inspiration sur les tendances. Y être inscrit peut vous permettre d’augmenter votre visibilité. Cela permet aussi de garder le lien avec les vacanciers qui sont venus dans votre hébergement, en attirer de nouveaux et de gérer votre e-reputation. En fonction de ce que vous recherchez par les réseaux sociaux, choisissez les plus adaptés. Voici les 3 des réseaux sociaux les plus utilisés et leur utilité :

Pinterest : vous y trouverez des inspirations pour votre décoration, l’aménagement selon les tendances et les styles prisés du moment.

Facebook : vous pourrez vous adresser aux clients en publiant vos nouveautés, échanger avec eux et garder le lien.

Instagram : en publiant des photos sur votre décoration, vos nouveaux aménagements et la vie de votre hébergement, Instagram permettra de susciter l’intérêt de nouveaux clients et donner envie aux vacanciers de revenir.

👉 Être attentif aux avis de ses clients

Un grand nombre de personnes consulte les avis clients avant de se lancer dans un achat. Pour les hébergements touristiques, il en est de même : plus vos avis sont positifs, plus vous augmenterez vos réservations. De plus, avoir des avis est signe de fiabilité et permet aux clients de se projeter. Il est donc primordial d’inciter les vacanciers à vous laisser un avis après le séjour et une fois que cela est fait, de prendre le temps d’y répondre.

👉 Adhérer à un label pour son gîte

Adhérer à un label est un gage de qualité et de sérieux pour vous comme pour les vacanciers. La plupart des labels d’hébergements touristiques proposent également un volet commercialisation et vous apporte ainsi davantage de visibilité et de réservations. Vous rejoindrez également une communauté de propriétaires partageant les mêmes valeurs que vous.

Alors, est-il possible de se différencier en tenant un gîte ?

En conclusion, tenir un gîte et se différencier sur un marché si concurrentiel n’est pas une mince affaire. Cependant, il existe plusieurs manières de le faire et de nombreuses ressources à votre disposition.

C’est à vous de choisir ce que vous voulez transmettre, tant dans votre personnalité que dans votre hébergement : c’est ce petit plus qui fera toute la différence !

Cet article vous a plu et vous souhaitez creuser certains sujets ? D’autres articles complémentaires sur l’activité d’hébergeur et des témoignages de propriétaires sont à votre disposition sur notre blog !

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.