Portrait de propriétaires

Ouvrir un gîte écologique : témoignage de François à Loireauxence

Afin de vous présenter la réalité de la conception et de la tenue d’un Écogîte®, nous sommes parties à la rencontre de François, propriétaire labellisé Gîtes de France depuis 2014. Et quoi de mieux qu’un propriétaire lui-même pour tout vous expliquer ?

A travers son témoignage nous allons vous présenter le label Écogîte®, les atouts et les difficultés de cette démarche, et l’intérêt pour les locataires.

Ouvrir un Écogîte® : pourquoi ?

De ce projet, il se dégage une démarche bienveillante à tout égard et fondamentalement humaine. La volonté de ce propriétaire est véritablement de permettre à tous de profiter d’un séjour au milieu de la nature, en pleine campagne, verdoyante et à perte de vue.

Avec beaucoup d’humilité, il nous expliquera lors de notre entretien, avoir été vérifié sous toutes conditions météorologiques, de jour comme de nuit, l’absence de pollution sonore, afin de proposer une véritable parenthèse bucolique aux voyageurs. En effet, son gîte a la particularité d’être à la fois labellisé écogite, mais également d’offrir un accueil adapté aux personnes en situation d’handicap.

Le gîte : lieu d’accueil pour les personnes en situation de handicap

C’est avec beaucoup de douceur, d’ailleurs, que le propriétaire aborde le sujet du handicap. Selon lui, chaque personne en situation de handicap est unique. Aussi, au-delà d’offrir des équipements adaptés selon un cahier des charges prédéfini, c’est véritablement lors de l’accueil de la personne que nous pouvons comprendre et adapter la réponse aux besoins spécifiques de celle-ci.

Entre autres, son épouse et lui-même ont installé des chasse-roues, des visuels marqués sur les interrupteurs, ils ont installé une douche accessible en fauteuil, tout en respectant les distances indispensables pour des déplacements aisés et en sécurité pour des personnes à mobilité réduite, déficients visuels, etc.

Le gîte : lieu de rencontre entre l’Homme et son environnement

Le propriétaire ne s’est pas tourné vers la labellisation écogite par hasard. L’écologie, le respect et la protection de l’environnement valent d’être appréhendés avec attention. Sa plus grande et belle inspiration a été le cadre de son hébergement : la campagne à perte de vue.

Chaque matin, les locataires ont la chance d’admirer voire de rencontrer certains animaux : des biches, des chevreuils, des lièvres et de nombreux oiseaux. Lorsque la brume matinale disparaît, le paysage champêtre à perte de vue offre de nombreuses possibilités pour la journée à venir.

Dans le gîte, différentes cartes de sentiers pédestres ou accessibles en vélo sont mises à disposition, afin de profiter de la verdure, voire même de rejoindre la Loire un bref instant à près de 6km de là. Le propriétaire, lors de son accueil chaleureux, prend le temps d’indiquer différents sentiers et endroits qui valent particulièrement – à ses yeux – d’être vus. Lorsque le temps le permet, la piscine extérieure du domaine permet aux voyageurs de se rafraîchir sans quitter leur parenthèse idyllique.

A l’intérieur du gîte, tout porte à croire que l’agencement, l’aménagement n’ont été voués qu’à un seul but : créer un cocon chaleureux où tous peuvent bénéficier d’une pause hors du temps et des contraintes, en accord avec le lieu environnant.

La rénovation du gîte : un choix conscient et méticuleux des matériaux utilisés

Au cours de l’entretien, nous découvrons avec une grande curiosité que la rénovation du gîte est pensée avec soin pour chaque détail et étape de sa réalisation.  Il en résultera un doux mariage entre authenticité et efficacité. En effet, les propriétaires ont sélectionné les matériaux, non seulement en fonction de leurs performances thermiques et énergétiques, mais aussi selon les apports et besoins du milieu qu’ils intègrent.

Par exemple, selon l’exposition au soleil des différents murs de l’hébergement, l’isolant utilisé n’est pas le même ; de la laine de bois a été appliquée pour la toiture ainsi que les murs exposés Nord, Nord-Est, et un mélange de chaux et de chanvre pour les murs exposés Sud, Sud-Est, Sud-Ouest. Puis, un chauffe-eau solaire, permet au logement d’être alimenté en eau chaude de mars à novembre sans quelconque complément d’électrique.

Le système de chauffage s’appuie à la fois sur la chaleur générée par les matériaux isolants eux-mêmes, que sur, au choix selon le besoin ressenti : un poêle à bois dans le salon, un plancher chauffant dans tout le gîte alimenté par une pompe à chaleur ou un radiateur d’appoint pour un usage ponctuel.

En résumé, il répond à une volonté d’inscrire l’hébergement dans une démarche écoresponsable et respectueuse de l’environnement.

Le gîte en fonctionnement : quelles démarches écoresponsables ?

Lorsque nous abordons avec François, la gestion des déchets du gîte, il en ressort, une nouvelle fois, qu’une réflexion attentive a été menée sur le sujet. Le gîte, au-delà de la collecte des ordures ménagères et des emballages recyclables réalisés par le service de gestion des déchets de la commune, permet de trier les matières organiques telles que les épluchures, les coquilles d’œufs, les fruits et légumes abimés, etc. Le propriétaire, offre de mener lui-même le verre des locataires au point de récolte, pour favoriser le tri de cette matière vis-à-vis du reste.

Et d’un point de vue personnel ?

Chez ces propriétaires de Loireauxence, la considération portée à la Nature, l’envie de la préserver et d’interagir le plus respectueusement possible avec elle, s’est étoffée les années passant, que ce soit d’un point de vue personnel que dans leur approche professionnelle. Chaque semaine, c’est auprès de producteurs locaux que ce couple choisit de s’approvisionner en nourriture

Ils adoptent une démarche de consommation raisonnée et consciente. Les ordures sont triées selon qu’elles sont non recyclables ou recyclables. Lorsqu’elles le sont, elles sont alors divisées entre déchets verre, emballages, ou matières organiques. Le propriétaire prend le soin d’informer et d’éduquer les différents locataires aux techniques de tris et aux endroits voués à leur collecte. Il va même, jusqu’à porter le verre jusqu’aux bacs dédiés afin d’encourager quiconque de réaliser soigneusement le tri. Selon lui, la lutte contre le gaspillage et l’épuisement des ressources passe aussi par une bonne gestion des ordures.

L’accompagnement et le suivi de la labellisation

Près de 8 ans après l’ouverture de son Écogîte®, François revient avec nous sur le processus d’accompagnement offert par Gîtes de France® dans son projet. Avec près de 20 Écogîtes® labellisés dans le département, Gîtes de France Loire-Atlantique offre son expérience et son accompagnement pour l’ouverture d’un gîte inscrit dans une démarche d’écotourisme. En effet, Gîtes de France® est précurseur dans le domaine du tourisme responsable et écologique, grâce à la création du label dès 2005.

L’accompagnement et le suivi de la labellisation

Dès la conception de son projet, Monsieur Gentilhomme, architecte de métier, a fait le choix de matériaux écosourcés et non-polluants. Il a privilégié ainsi, d’inscrire son hébergement dans le respect du cadre rural et de la nature environnante.

Puis, nous lui posons la question de la qualité de l’accompagnement dont il a bénéficié lors de sa labellisation.

Il nous explique tout d’abord avoir reçu une formation très intéressante dispensée par le département où Gîtes de France Loire-Atlantique intervenait.

Puis, il émet avoir rencontré une de nos collègues Nathalie Le Squer, qui a suivi son projet dès le début et avec qui il échangeait très régulièrement. Selon lui, « le suivi était très qualitatif ». Elle lui a permis d’avoir de manière concrète, une liste de choses à faire ou ne pas faire dans le cadre de la labellisation Écogîte®. Ainsi, les enjeux et les moyens ont été clarifiés dès le départ.

En résumé

Dans le cadre de notre action menée en faveur du Green Friday de novembre 2022, nous sommes parties à la rencontre d’un propriétaire labellisé Gîtes de France® et plus particulièrement Écogîte®. Il a ainsi pu nous présenter sa vision du tourisme durable et nous partager la réalité de sa mise en œuvre et de sa gestion quotidienne. Puis, il nous a témoigné de l’accompagnement dont il a bénéficié 8 ans auparavant, lors de la création de son Écogîte®.

Accueil » Témoignages de propriétaires » Ouvrir un gîte écologique : témoignage de François à Loireauxence

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.