• Ma Bio

De l’activité et des années bien remplies … 3 garçons et le suivi santé, éducation, scolarités, sports et culture, accompagnement aux choix individuels, collectifs … la famille, les amis … la maison, aménagements et entretien, intérieurs et jardins, potager, d’agrément … des animaux, des poules, oies, pigeons, paon,  lapins et chèvres … vies associatives, aides extrascolaires …  vie professionnelle, d’abord light, puis les enfants grandissant un peu plus d’engagements, de déplacements, pour devenir très prenante, pleine de rencontres sociales, professionnelles … apprentissages et compétences, dans un métier d’organisation, logistique, conduite de projets. Énormément de contacts diversifiés, dans des domaines multiples et variés…. Les enfants toujours, puis les compagnies des enfants, et enfin les petits enfants (5) … tout cela passant par ce lieu de vie à la Charlette, retrouvailles,  repos, reconstruction après les drames de la vie, fêtes et partages festifs avec la famille, les amis, les amis des amis, les associations, les concerts à domicile ….

Et puis …. La retraite, préparée en amont, psychologiquement, pour ne pas couper avec des liens, des rencontres …  le choix porté sur l’accueil de tourisme pour partager encore et toujours, avec des personnes de tous horizons, de milieux et cultures différents … conserver à ce lieu son calme et sa sérénité mais ne pas le voir « s’endormir », sans vie, maintenant que les enfants ont leurs demeures et que nous nous retrouvons dans chacun de nos foyers à tour de rôle pour notre plus grand plaisir.

  • Ma région coup de cœur

Depuis plus de 40 ans sur la Commune de Saint Père en Retz … et dans ce lieu hors des encombrements et/ou d’une promiscuité ne permettant pas autant de liberté, de découvertes de la nature … pour les enfants, les animaux, le jardin, les fêtes de famille à l’ancienne, le regroupements d’amis, la pose et la convalescence, le farniente  … la Loire Atlantique offre tellement de variétés dans ses manifestations sportives, ludiques, culturelles, musées, concerts, théâtre, cinémas, les jeux de plages proches, les forêts avoisinantes, les lacs et le canal, la mer bien sûr … autant de promenades à pied, à vélo … la pêche en mer, lacs, au canal … Et puis, autant d’Histoire à conter aux enfants, personnages à évoquer, Gilles de Rais, Jules Vernes … des châteaux (dont Anne de Bretagne à Nantes), des vestiges comme le sous-marin de St Nazaire, des ouvrages exceptionnels (Chantiers de l’Atlantique, les Machines de Nantes …) et tant d’autres curiosités, animations, invitations au « voyage » !

 

L’avantage en ce lieu est son rayonnement de distances quasi égales pour aller à la mer, à la campagne, en forêt, à la ville. Proche de la Bretagne, de la Vendée, où la continuité des découvertes ne demande pas plus d’une heure de trajet … Que l’on choisisse le calme, le sport, la découverte, la culture ou l’animation et les festivités, le choix est immense et difficile à arrêter tant il y a à faire pour s’ennuyer raisonnablement et se ressourcer, ou se distraire, découvrir, apprendre  ….

  • Les grandes étapes du projet

Propriétaire des lieux depuis plus de 40 années, le gîte a ouvert depuis un an.

La réalisation de l’ensemble a demandé des efforts financiers, nous avons grignoté nos économies, fait appel à des subventions puis demandé un prêt bancaire, pour ne pas se retrouver dans une situation critique, même si le risque zéro n’existe pas en la matière ….

La formation délivrée par le Département a été bénéfique et profitable, ainsi que le partage d’informations des autres propriétaires de gîtes visités lors de réunions sur leurs sites…

L’accompagnement d’un 1er Architecte s’est avéré dommageable, il manque au « module » concerné dans la formation, des conseils avisés sur les « modèles de contrats » à conseiller aux meneurs de projets, pour ne pas se trouver en porte à faux avec les Maîtres d’œuvres et/ou Responsables d’Entreprises. Pour ma part, le 1er choix n’a pas été le bon et j’ai perdu beaucoup de temps, d’énergie, et forcément des finances … mais la reprise fut autrement efficace heureusement et a permis l’aboutissement de qualité souhaitée dans l’offre.

L’Architecte d’Intérieur a été déterminant et efficace pour sa réalisation de plans  et recommandations aux conceptions des espaces et aménagements intérieurs-extérieurs, mobiliers, couleurs, éclairages, formes et choix des matières premières et secondaires, ainsi que pour les accès et jardins extérieurs, secondé en cela par les notes d’un paysagiste.

  • Mes motivations pour ouvrir ce gîte

Ouvrir un gîte a été pour moi la réalisation de 2 objectifs :

  • Conserver et valoriser mon patrimoine avec un entretien suffisant et régulier, m’obliger à ne pas laisser se dégrader le lieu, créer un intérêt à le tenir en bon état pour :
  • Avoir l’opportunité de rencontrer des personnes de tous horizons, permettre d’éventuels échanges, garder un lien social avec le monde extérieur, ne pas se replier sur soi-même … Faire partager les avantages de la Région, du Département, du Pays de Retz … voir le sourire sur le visage des visiteurs heureux de leur passage …
  • Mes passions

Mon métier touchant à la curiosité, à l’histoire des choses, des évènements, à la réalisation de projets, tant techniques, qu’historiques, je reste dans cette recherche de découverte, dans la pluralité offerte par mes visiteurs. Mes passions se tournent vers l’art et ses manifestations, dans le cinéma, le théâtre, la musique, l’écriture, que j’aime découvrir,  évoquer lorsque l’occasion se présente. Mais tous les arts de la nature m’intéressent aussi, je suis friande d’apprendre et ne me lasse d’écouter, regarder pour mieux comprendre ….

Recevoir en ce lieu, me permets de « prêter » en quelque sorte le résultat des efforts qu’il a fallu fournir pour arriver à donner un caractère chaleureux et paisible à ce lieu qui a son Histoire. Une histoire riche de souvenirs heureux, d’autres malheureux mais toujours rattrapés par cette envie, cette ténacité à faire briller la solidarité, la tolérance, le rire et l’amour partagés.

Les visiteurs font partie aujourd’hui de cette construction, lorsqu’ils souhaitent partager, échanger, s’informer …

  • Une anecdote

Le gîte étant loué depuis peu, je ne peux parler de « la » plus belle rencontre. Elles ont jusqu’à ce jour, été « toutes » de belles rencontres. Des visiteurs heureux d’arriver en ce lieu, heureux de se « poser » et heureux du séjour. Je crois en leurs belles paroles de remerciements et de meilleurs vœux pour la continuité de cet hébergement, car je suis de nature à faire confiance et à espérer d’autres belles visites encore.

  • Le tourisme chez l’habitant dans 20 ans

Dans 20 ans, je serai « hors circuit », j’aurai passé la main à l’un de mes enfants je pense … Peut-être ?… Ce que je pense de la vision à 20 ans pour moi, ne peut aujourd’hui se concevoir… 20 ans, c’est une génération et eu égard aux comportements sociaux, internationaux, techniques et technologiques actuels, à l’évolution des problèmes humains, environnementaux, aux moyens de déplacements, vers quelle dimension se tourneront les visiteurs et leurs accueillants ?…

Je n’ai pas de prospectives à soumettre si ce n’est de continuer à proposer dans le respect environnemental, un accueil et une ouverture sur la curiosité, la découverte, en gardant toujours un œil bienveillant sur les choses simples de la vie… les vacances sont là pour remettre en forme, se retrouver en famille, en amoureux, entre amis et découvrir toutes les richesses naturelles que le temps nous a réservées et/ou les transformations, œuvres des artistes, des hommes, des femmes  … ne jamais oublier cette ouverture sur « l’autre ».

La technologie permet de relier de très nombreuses données, c’est peut-être vers ces offres qu’il faut se tourner, et aussi vers le service à rendre pour l’arrivée des visiteurs, tel quelques courses, faire des réservations sur des entrées de spectacles, des lieux de visites … préparés et échangés entre l’accueillant et le visiteur …